Dec 1, 2016

The founding principle of all the activities of Zdenek and Michaela Bakala is, truly, the courage, which must, according to their belief, always go hand in hand with responsibility.
Visit site Bakala Philanthropy.

English   |   Français

Thibaud Ruelle - report

DURÉE DU SÉJOUR

 1er mars 2015 - 14 septembre 2015

UNIVERSITÉ VISITÉE

 Université d'Harvard

FACULTÉ

 John Paulson School of Engineering and Applied Science

IMPRESSIONS GÉNÉRALES

Harvard offre un environnement privilégié et exceptionnel en termes de formation et de recherche. C'est une immense chance de pouvoir y étudier, même s'il faut être très motivé pour le faire et être prêt à abattre une grande quantité de travail pour en profiter pleinement.

Bien que la vie soit assez chère à Cambridge, toute la région de Boston est très agréable à vivre. La vie sociale est bien présente avec des restaurants et des bars, on peut y pratiquer divers sports et l'océan n'est qu'à quelques minutes.

PRÉPARATION DU SÉJOUR

Après avoir finalisé mon projet de master dans le laboratoire de nano-optique d'Harvard et mon financement grâce à la Fondation Zdenek et Michaela Bakala, l'unique défi qui me restait à lever était celui d'obtenir un visa de courte durée J1 de l'ambassade américaine. En tant que citoyen français, j'ai pu le demander à Montréal, alors que j'habitais cette ville, et à part une charge administrative importante pour l'obtenir, le processus d'obtention s'est fait rapidement et efficacement (si l'on n'oublie pas son "application code"!). 

ARRIVÉE

Mon arrivée à Boston s'est déroulée sans encombres, si ce n'est une nuit passée au service des douanes (le système douanier était hors fonction) et des difficultés de parcage dues à plus d'un mètre de neige sur les routes! Je me suis installé dans un appartement que j'avais réservé durant mon séjour préparatoire, j'ai effectué les dernières démarches administratives au Harvard International Office; j'ai p ris mon badge, mes clés et relevé le numéro de mon laboratoire et j'étais fin prêt à commencer à travailler!

RECHERCHE DE LOGEMENT

A mon arrivée à Harvard en mars le site web de location d'appartements d'Harvard n'avait pratiquement plus rien à louer. J'ai donc consulté les listes de sites offrant des logements sur Cambridge que je pouvais m'offrir (ce qui n'est pas évident à Cambridge) et j'ai fini par partager un logement avec un autre étudiant.

J'ai rencontré les bailleurs et signé le contrat lors de mon séjour préparatoire, une semaine avant de déménager. Je recommende vivement d'avoir un vrai contact avec les propriétaires de son logement avant de conclure le contrat...

VIE UNIVERSITAIRE

Le volume de travail traité par le laboratoire de nano-optique d'Harvard était impressionant. Je n'avais jamais été dans un environnement où il fallait travailler autant. Il n'était pas rare que je passe 10 heures par jour au laboratoire et parfois j'ai même dû rester jusqu'à 5h du matin afin de terminer une expérience délicate. Le résultat a été que j'ai pu mener à bien mon projet rapidement et que j'ai pu apporter des contributions importantes à la recherche de pointe menée dans ce laboratoire. Un article va bientôt être publié, dans lequel mes recherches ont été utilisées. J'ai également pu échanger avec les autres membres de notre groupe de recherche durant les rencontres hebdomadaires et j'ai pu participer à plusieurs présentations et conférences.

TEMPS LIBRE ET VIE SOCIALE

Même si mon emploi du temps chargé au laboratoire ne m'a pas laissé beaucoup de temps pour des activités sociales, j'ai tout de même pu profiter de Boston. J'a appris à jouer au hockey dans une patinoire locale. C'est un sport exigeant, très efficace pour se vider la tête rapidement! En tant que sport d'équipe, cette activité m'a permis de me lier à mes collègues avec lesquels j'ai passé du temps en dehors de la halle de sport. Certains sont aujourd'hui devenus mes amis.

J'ai également passé d'agréables moments avec les collègues du laboratoire, en particulier une journée mémorable aux îles du port de Boston et un BBQ qu'ils ont organisés à l'occasion de mon départ.

DIVERS

J'aimerais mentionner que j'ai été très satisfait des service de Boston Organics qui livre chaque semaine des boîtes de nourriture végétarienne, de production locale autant que possible, pour un prix abordable.

Je ne recommenderai par contre pas de s'enregistrer auprès du service d'échanges de vélos Hubway, mais d'acheter un vélo (le choix était limité, les stations souvent vides ou complètement pleines et le service au client assez mauvais).


© Fondation Zdenek et Michaela Bakala