Dec 1, 2016

The founding principle of all the activities of Zdenek and Michaela Bakala is, truly, the courage, which must, according to their belief, always go hand in hand with responsibility.
Visit site Bakala Philanthropy.

English   |   Français

Giordana Campagna

Rapport
 

Ciceron a dit un jour: "nous sommes liés par le droit afin d'en être libérés". Beaucoup d'encre a été versée sur la question soulevée par cette affirmation. Le droit est-il un instrument adéquat pour atteindre la liberté ou existe-t-il de meilleures alternatives? Comment le droit doit-il être structuré afin de rendre la liberté possible? Qu'en est-il si le droit est injuste: sommes-nous toujours liés?

Les questions concernant ces thèmes, ainsi que ceux de la liberté et de la justice m'ont toujours intéressées. Ma fascination pour ces sujets a aussi constitué la raison pour laquelle j'ai décidé d'étudier le droit. J'ai effectué mes études à l'université de Zurich où j'ai obtenu un Bachelor en 2013 puis un Master en 2014.

Durant mes études, j'ai découvert que certains domaines du droit tels que le droit constitutionnel, les droits humains et le droit international étaient intimement liés à la liberté et à la justice. J'ai aussi réalisé que les discussions au sujet de ces thèmes avaient principalement lieu dans les milieux académiques. Afin d'en apprendre plus sur ces thématiques et de participer à ces débats, j'ai travaillé comme assistante en droit constitutionnel, en droit international, droit humanitaire, en philosophie du droit et en droit romain à l'université de Zurich. A ce titre, j'ai co-rédigé plusieurs articles, enseigné et supervisé les étudiants.

Grâce au généreux soutien de la Fondation Zdenek et Michaela Bakala, je vais effectuer un Magister Juris (MJur) à l'université d'Oxford de septembre 2015 à septembre 2016. Lors de ce programme, j'étudierai les complexités juridiques et philosophiques de mon domaine d'intérêt et j'explorerai de nouvelles approches et solutions aux questions qui me fascinent. Les connaissances et l'expérience ainsi acquises me permettront, je l'espère, de me rapprocher d'une réponse à la question de Ciceron:"a-t-on besoin de lois, et si oui, lesquelles, afin d'être libres"?


© Fondation Zdenek et Michaela Bakala