Dec 1, 2016

The founding principle of all the activities of Zdenek and Michaela Bakala is, truly, the courage, which must, according to their belief, always go hand in hand with responsibility.
Visit site Bakala Philanthropy.

English   |   Français

Caroline Duret

Caroline Duret

Curieuse de nature, j’ai toujours cherché à répondre à des questions à caractère fondamental et philosophique à propos de l’Homme, son environnement social, sa propension à se mettre en groupe et créer un cadre normatif, ainsi que son désir d’expression du soi. Afin de mieux comprendre cela et de pouvoir répondre à des besoins actuels et futurs, rien de mieux que d’aborder l’étude du droit enrichie de connaissances profondes sur le monde antique. En effet, qu'il s'agisse du droit, de la littérature ou de la philosophie dans l’Antiquité, notre société contemporaine est truffée de références à ceux-ci et trouve là son ancrage identitaire. C’est un défi que de trouver des solutions aux problèmes juridiques contemporains à l’aide du droit romain.

Après l’étude du droit et de la littérature et civilisation grecques à l’Université de Genève, je j'ai entrepris, dès 2015, la rédaction d’une thèse de doctorat en histoire du droit, droit romain et droit comparé, sous la direction du Prof. Bénédict Winiger. Je vise à une analyse diachronique d’un concept juridique, la juste de cause de transférer la propriété (iusta causa traditionis) : du droit romain jusqu’aux droits suisse et français contemporains, en passant par sa perspective philosophico-juridique au siècle des Lumières. En outre, j’ai été également co-auteure d’un ouvrage européen consacré aux notions d’illicéité et faute de la responsabilité civile, spécifiquement de l’état de la question en droit suisse.

Grâce au soutien de la Fondation Zdenek et Michaela Bakala, j’ai l’opportunité de me consacrer à la recherche académique dans un cadre dédié à la liberté intellectuelle : l’University of Cambridge, Faculty of Classics, auprès d’un éminent spécialiste de l’histoire de l’Antiquité, le Prof. Peter Garnsey.

En parallèle de mes activités scientifiques, ma profonde passion pour la musique m’a permis d’effectuer une formation pianistique au Conservatoire de Musique de Genève et de l’achever avec les félicitations du jury dans la classe de Mme Aldona Jacobson-Budrewicz et Mme Mayumi Balet-Kameda.


© Fondation Zdenek et Michaela Bakala